Attention! On a lâché notre fou!

happy crazy family

Hier, j’ai commandé de la pizza. Je n’avais aucune envie de faire le souper. En général, je prends sur moi et je le fais pareil. Parce que j’ai des objectifs, des buts. Parce que je pense que la santé c’est le plus beau cadeau et que je ne vais pas le gâcher en me mettant n’importe quoi dans le corps. Parce que, bien évidemment, mes deux beaux garçons méritent des repas sains et équilibrés faits avec amour par leur douce maman!!

 

Au lieu de ça, hier, après une ou deux pointes de pizza en trop, j’ai fait la poule, le poussin et le lapin. Xavier a suivi avec brio. Rémi s’est essayé aussi. La poule, c’est pas trop son truc! 😉 “À ton tour, papa!”, a dit Xavier. Les quatre ensemble, on a fait les animaux de Pâques. Une belle bande d’imbéciles heureux!

 

Ensuite, ce fût la looongue discussion avec grand garçon. Me regardant droit dans les yeux, à peine à 2 pouces du visage, sa petite main sur la mienne, les questions ont défilé!

-“Maman, les trains ca l’a-tu des cheminées?”

-“Oui mon coeur, les trains ont des cheminées.”

-“Maman, Coco Lapin es-tu parti?”

-“Non, Coco Lapin n’est pas encore arrivé, il a des choses à préparer pour ses cocos.”

-“Maman, les sorcières, c’est-tu méchant?”

-“Il y a des sorcières méchantes et des sorcières gentilles aussi.”

-“Bin maman, les trains ont-tu des lumières?”

-“Oh oui, ça prend des lumières quand il fait noir”

-“Bin, les animaux de Pâques sont-tu sur les rails?”

-“Bin non mon trésor, il faut pas rester sur les rails, c’est dangereux! C’est gros un train, ça peut faire de gros bobos.”

-“Maman, quand les sorcières vont être sur les rails, bin le train va passer!”

 

Je l’ai regardé avec le sourire se bâtir un scénario pour éliminer sa peur des sorcières en les imaginant se faire frapper par un train et je me suis sentie tellement fière de partager ce moment avec lui. J’oublie souvent, quand je suis occupée à faire le souper par exemple 😉 , de prendre le temps de jaser avec lui. Écouter ses raisonnements, comprendre les liens qu’il fait dans sa tête, l’aider à grandir sans trop lui raconter de conneries… Hier, j’ai envoyé promener la routine un peu, j’ai été bien récompensée.

 

Ça fait que, j’ai continué sur ma lancée ce matin. Tant pis pour le soi-disant horaire, je suis toujours en retard de toute façon! J’ai parti le bal des vrilles avec Jack et les Pirates. Ils ont ri aux éclats. Je leur ai servi leurs céréales en tourbillonnant et chantant. Comme j’ai vu le bonheur dans leurs yeux, je leur en ai donné encore! Et puis, on a dansé tous les trois, en pyjamas, à 8 h 40, pas encore habillés, pas pressés de le faire non plus.

 

Ça faisait un bon deux semaines qu’on n’avait pas vraiment lâché notre fou comme dirait mon père. Sûrement plus, à bien y penser. Je suis consciente de ma chance de pouvoir faire ça, un mercredi matin, sans me faire taper sur les doigts par un patron un peu trop gourmand sur la production et l’efficacité. À la fin de la semaine, tout sera fait comme prévu. C’est ce qui compte pour la travailleuse autonome que je suis. N’empêche, ça fait du bien. Tricher, c’est peut-être pas toujours beau, mais c’est nécessaire pour rétablir l’équilibre, à l’occasion.

 

Comme un drôle de clin d’oeil, une de mes premières lectures ce matin (oui, il y a quand même eu quelques minutes plus sérieuses par-ci par-là!) a été J’avais tout de Genevière Petterson sur Châtelaine. Je tente parfois, comme tout le monde, d’être l’épouse, la mère, l’amie, la soeur, la professionnelle, la femme parfaite au corps parfait dans sa maison parfaite avec sa petite famille parfaite. Mais je réalise vite que la perfection, been there done that! C’est bien plus beau de s’aimer malgré et avec.

 

 

La recette du bonheur, ça commence parfois avec une pizza et une bande d’imbéciles heureux!

 

Crédit photo via Pinterest

Published by

Véro

Femme dans la jeune trentaine, je suis aussi une heureuse épouse et mère de deux garçons. Riche d'une décennie en communication et marketing et de mon histoire aussi simple que rocambolesque, je partage avec vous mes humeurs du moment.

4 thoughts on “Attention! On a lâché notre fou!”

  1. Comme toujours superbe texte, c’est vrai que la vie est pas mal rempli par toutes les tâches que l’on doit faire, mais se donner un break et savourer les moments simples remplis de bonheur nous aide souvent à continuer.

  2. Tres beau texte Véro , et ta parfaitement raison parfois ont s’attarde trop aux petits détails au lieux de profiter de chaque petit moment de bonheur que la vie nous apporte

Comments are closed.