Ma soeur, cette rebelle!

moi et josée

Du plus loin que je me souvienne, ma sœur et moi avons toujours été proches. Nous avons partagé joies, peines et confidences tout au long de notre enfance et encore après. Nous nous amusions souvent à deviner les pensées de l’autre sans même s’être parlé… et nous réussissions souvent, très souvent. Encore aujourd’hui, un regard suffit.

Pourtant, sous cette belle complicité, nous sommes très différentes. J’aime vivre pleinement, mais je suis assez traditionnelle en mon genre! Je n’ai aucun problème à habiter au même endroit 10 ou 20 ans. C’est même quelque chose que je trouve beau. Choisir un quelque part pour faire pousser les racines de nos enfants. Mes rêves les plus fous reposent en fait sur une base très simple: me marier, fonder une famille et aider tout ce beau monde à être heureux, principalement en l’étant moi-même. Ça date pas d’hier non plus. C’est ce que j’ai toujours voulu. Et ceux qui ont fait comme moi savent que c’est simple, mais pas nécessairement facile pour autant! 😉

Je me souviens que ce n’était pas aussi “simple” pour ma sœur. Bien sûr, elle souhaitait trouver son prince charmant. Mais il se devait d’être peu conventionnel. Les garçons qui fittaient dans une étiquette ne lui ont jamais plu. Elle voulait aussi des enfants, mais le nombre n’a jamais été précis. Et pour elle, habiter ici ou ailleurs n’était pas important. En fait, l’ailleurs l’a toujours attirée. En gros, ma soeur n’avait pas de plan très précis, tout en sachant ce qu’elle voulait. Elle a toujours eu le goût de l’aventure, de vivre des choses différentes et quelques émotions fortes aussi.

C’est sans doute pour ça que j’ai réagit aussi fort quand elle m’a annoncé son départ.

Quel départ? Ma sœur, son mari et leurs trois enfants quittent le pays en juin pour un voyage en motorisé d’un an. Ils vont traverser le Canada, longer le côte Ouest des États-Unis, traverser l’Amérique Centrale, s’arrêter quelque temps au Costa Rica et revenir ensuite du côté Est. Wow! Quelle belle expérience!

Alors pourquoi ça me rend si triste? Pendant des semaines, voire des mois, je n’ai pas été capable de me réjouir pour eux. Aborder le sujet me faisait fondre en larmes. C’est que, au fond, j’ai toujours su que ce moment arriverait. Être devant le fait accompli par contre, ça a eu l’effet d’une bombe sur moi. Et je savais. Je savais que ce n’était que le début. Qu’ils reviendraient sans doute pour mieux repartir… Et puis voilà. Je perdais une partie de ma sœur. Une partie de ses enfants pour qui j’ai toujours été présente. Une partie de leur vie. Une partie de MA vie telle que je la connaissais.

Je l’admets, ma réaction a été égoïste. Je pensais à ma douleur de les voir s’éloigner. De partager moins d’anniversaires ensemble, de ne pas les serrer dans mes bras pendant des mois, de ne pas pouvoir appeler ma sœur et amie à tout moment, juste parce que.

Le temps a passé et j’ai compris. Je me suis souvenue. Je me suis rappelée pourquoi j’ai toujours aimé cette femme de trois ans et demi mon aînée. Parce que ma sœur, c’est une rebelle. Pas celle qui se promène avec un manteau de cuir, des piercings et des tatous partout. Pas la rebelle qui fume un joint sur le coin d’une rue avec son squeege dans les mains.

Non, juste la fille qui a besoin d’air. D’indépendance. La femme fragile, mais qui paraît forte. Celle que tout le monde perçoit comme sage, mais qui, en réalité, est une revendicatrice dans l’âme.

Je suis fière de ma rebelle. Je n’ai pas besoin de la même aventure qu’elle, mais je respecte son choix. Choix qui n’est pas facile d’ailleurs. Durant la dernière année, je l’ai vue se remettre en question en tant que personne, je l’ai vue faire des changements dans sa vie pour tranquillement paver la route vers son rêve. Je l’ai vue se faire questionner, juger. Je l’ai vue s’arracher quelques étiquettes toutes faites…

J’aime pas beaucoup les moules moi non plus, je préfère les produits maison! 😉 Ça fait que, je suis maintenant heureuse pour eux. Si je n’ai pas hâte de les voir partir, j’ai hâte de suivre leur périple! J’ai hâte de les voir évoluer. J’ai hâte d’être à leurs côtés, à distance.

Ma rebelle de soeur s’apprête à se jeter dans le vide. Ça me rappelle que j’ai jamais regretté mes grands sauts… et que je lui en souhaite un beau!

 

Psst! Vous pouvez suivre la préparation et le voyage sur freefall5.com 😉

Pssst! Photo prise à mon enterrement de vie fille… durant lequel ma soeur a bien pris sa revanche!

Published by

Véro

Femme dans la jeune trentaine, je suis aussi une heureuse épouse et mère de deux garçons. Riche d'une décennie en communication et marketing et de mon histoire aussi simple que rocambolesque, je partage avec vous mes humeurs du moment.

3 thoughts on “Ma soeur, cette rebelle!”

  1. Ce texte m’a touché droit au coeur ma soeur…ma petite soeur que j’aime tant !
    C’est touchant ce que tu as écris et en même temps tellement vrai. J’ai l’impression de me reconnaître dans cette rebelle. C’est vrai qu’on est si différentes…je pense que c’est pour cela qu’on se complètent bien. Je sais que mon départ sera déchirant, mais je souhaite de tout coeur que ce voyage tissera des liens encore plus forts. Je t’aime.

    1. Je te connais si bien! hihi 😉 Tu as raison, on se complète à merveille. Même si je trouve difficile de te voir partir, je suis vraiment heureuse pour vous. J’espère aussi que nos liens seront encore plus forts. Je t’aime plus :p

Comments are closed.