À bientôt, Alice!

mom and daughter

 

Ma fille,

Toi et moi, on entame notre dernier trimestre. Nos derniers mois à ne faire qu’un. J’espère que tu grandis bien, dans ta petite piscine! Je ne t’ai pas donné beaucoup d’occasions de me connaître, sans doute je ne t’ai pas parlée assez souvent. Saches quand même que je t’aime déjà, que je suis là.

Beaucoup ont pris pour acquis que la venue d’une fille (enfin! plusieurs semblaient dire) était ce que je souhaitais. Pour être honnête, je n’ai pas pris le temps de t’imaginer. Je n’ai pas voulu, non plus, faire un autre enfant avec l’espérance de ça. Si tu savais, ma fille, combien nous sommes chanceuses toi et moi! Je connais plein de gens, oui, malheureusement il y en a beaucoup, qui n’ont pas pu rencontrer leur petit ange. Encore hier, j’ai appris qu’un petit coeur de 19 semaines avait arrêté de battre…

C’est pour ça que, garçon, fille, je m’en foutais et je m’en fous encore (tu n’auras pas le droit d’utiliser cette expression avant plusieurs années en passant…). Même s’il y a peu de chances génétiques que ça arrive, tu peux naître avec les cheveux roux, les yeux mauves et la peau jaune. Bon ok, je me demanderais bien d’où tu sors, mais je te prendrais quand même! 😉 Du moment où tu as tous tes membres, du moment où tu respires, du moment où tout fonctionne, tu seras parfaite à mes yeux.

Ça m’a bien pris quelques jours à réaliser… Réaliser que tu arrivais pile au bon moment. Réaliser que j’étais capable de le faire encore une fois. Réaliser que tu étais une fille et que ça me comble de joie. Parce que, bin oui, je suis contente de pouvoir vivre ça. Pour tes frères, je suis encore le centre de l’univers. Une maman, aux yeux des petits garçons, c’est spécial. Comme si j’étais la 7e merveille du monde! J’ai hâte de voir ce sera comment avec toi. Peut-être tu n’auras d’yeux que pour papa! Il ne le dit pas, mais je pense que ça lui ferait bien plaisir.

Cela dit, je m’inquiète et j’ai mes incertitudes. Et si je n’avais pas le tour avec une fille? Et si j’étais trop débordée pour m’occuper de chacun de vous comme il se doit? Et si, dans mon désir de répondre à vos besoins uniques, j’avais plutôt l’air d’être injuste? Un jour, peut-être, tu comprendras ce que c’est d’être mère (Seigneur que je vais brayer ma vie si ça arrrive!). Du moment où j’ai appris que tu étais là, je savais. Je savais que mon unique désir était de t’aider à bien grandir. Je savais qu’il n’y avait aucune garantie, je savais que je m’inquiéterais pour toi un peu tous les jours, comme c’est aussi le cas pour tes deux frères.

Tu sais déjà que j’ai hâte de te prendre dans mes bras. Chaque soir en me couchant, je tends mes mains vers toi. C’est fou comme tu aimes ça! Tu viens t’y blottir si fort que je sens ma peau s’étirer! Au y’able les vergetures! Je vis un moment avec ma fille. 😉

Cela dit, ne compte pas sur moi pour avoir des privilèges parce que nous sommes du même sexe! Toi et moi, nous sommes entourées de garçons extraordinaires.

Tu pourras toujours compter sur Xavier. Il est sensible et réservé, mais confiant et fort à la fois. Tu peux te fier sur son jugement. Il a un grand coeur, une belle sagesse et il est tellement beau! Il est très intelligent et curieux. Il dit que tu es son amoureuse! Il a vraiment très hâte de te rencontrer, il “capote” comme il dit!

Rémi, c’est un petit aventurier. Avec lui, tu pourras essayer plein de choses à mon insu… Il a un charme fou et des yeux rieurs. Lui aussi, il saura te protéger, parce qu’il ne s’en laisse pas imposer. Il apprend très vite et veut tout voir. Lui qui n’est pas délicat de nature, il devient plein de tendresse quand on parle de son bébé soeur!

Quant à ton père, quelle chance tu as! Tu vas peut-être le trouver un peu fatiguant des fois, parce qu’il veut toujours être là pour ses enfants! Il pense toujours aux autres avant de penser à lui. Il est souriant et il aime faire rire. Il ne tient pas beaucoup en place, c’est un grand sportif. Tu auras sans doute droit à la poussette de course toi aussi! C’est le meilleur père que je connaisse.

En ce qui me concerne, je sais que tu me feras découvrir de nouvelles choses sur mon rôle de mère. Je n’essaie pas d’être une mère parfaite, mais j’espère savoir te montrer à aimer la vie autant que je l’aime. J’espère que tu te sentiras aimée aussi. J’espère que nous saurons te donner les outils dont tu auras besoin pour t’accomplir et pour réaliser tes rêves. J’espère que je serai un bon modèle pour toi et que tu apprendras de mes erreurs. J’espère être une assez bonne mère pour que vous puissiez un jour voler de vos propres ailes, tout en ayant le goût de revenir me voir souvent.

Il parait que tu as déjà commencé à rêver, là-dedans. Je me demande bien quel genre de choses tu y vois. En attendant de te découvrir, continue de me montrer que tu vas bien avec tes petits et grands coups… même ceux à 11 h le soir! On a rendez-vous dans quelques mois. Je penserai sans doute mourir une troisième fois, mais je sais que j’oublierai tout à l’instant où tu seras dans mes bras.

 

À bientôt, Alice!
Ta mère qui t’aime xxx

 

Source de l’image: etsy.com

Published by

Véro

Femme dans la jeune trentaine, je suis aussi une heureuse épouse et mère de deux garçons. Riche d'une décennie en communication et marketing et de mon histoire aussi simple que rocambolesque, je partage avec vous mes humeurs du moment.

2 thoughts on “À bientôt, Alice!”

  1. J’ai les larmes aux yeux! Tu n’as pas seulement une belle plume Véro, tu es EXTRAORDINAIRE! Tu es une mère exemplaire et continue de partager ta
    joie de vivre et ton bonheur avec nous! Bravo! Linda xxxx

    1. Wow, quel beau message Linda! Merci beaucoup. Ça me fait très plaisir de savoir que tu me suis et que tu aimes 🙂 J’écris pour moi, mais c’est plaisant de partager ça avec vous. xxx

Comments are closed.