enfant Archives

Et si t’avais du fun avec ton kid?

Dimanche après-midi. J’ai pas assez dormi. Je me remets lentement d’un méga virus qui m’a clouée sur le sofa pendant deux jours. J’avais prévu aller à l’écurie. Monsieur mon Mari, lui, propose aux enfants d’aller glisser sur la butte de l’école.

C’est là que je me suis dit: “Et si j’avais du fun avec eux autres, mes trois trésors, à place? Un petit deux heures bien placés.”

Tsé quoi? C’était cool. J’ai oublié que j’avais 35 ans. C’te dimanche après-midi-là, malgré la fatigue et la gorge qui pique, j’avais maximum 8 ans. Je jouais. Avec mes enfants, un ami de mon grand qui s’est joint, mon mari et mon chien rempli de joie de courir après nous dans “trop de neige”!

 

*Ça c’est pas dimanche… j’ai pas pris de photos, j’avais 8 ans et pas le temps de penser à ça! 😉

Ça faisait longtemps que j’avais ri autant avec un traîneau! Et je me suis dit, dans le fond, c’est pour ça qu’on fait des enfants. C’est pas pour les leçons, le lavage ou le verre de vin qui t’aide à décompresser de ta vie… non, c’est pour avoir du fun avec eux. C’est pour leur montrer une façon de vivre qui fera en sorte qu’ils seront heureux, autonomes et équilibrés.

Pis quand tu te lèves et que tu leur dis de se dépêcher à manger, se dépêcher à s’habiller, se dépêcher à brosser leurs dents… et que tu reviens le soir en leur demandant de se dépêcher parce que t’as le souper à faire, pis les leçons, pis les bains, pis une ou deux brassées, pis une commission ici et un courriel à envoyer là… Tu leur montres quelle façon de vivre?

Leur montres-tu à jouer, à rire? À glisser sur une butte, tomber, et rire encore? Leur montres-tu à être là? À être heureux?

J’ai rien contre les “mères à boutte – ordinaires – cinglantes – imparfaites” de ce monde qui en aident tant d’autres à se déculpabiliser. Elles ont un rôle important à jouer dans ce monde où tout va trop vite. Ce que j’aime pas par contre, c’est cette impression que la mère d’aujourd’hui doit être brûlée! Elle a besoin de son vindredi pis de sa soirée de filles. Pis de grand-maman qui vient aider. Il faut qu’elle lâche prise qu’on dit…

Ok. Lâche prise sur ce que va penser le voisin, sur tes planchers qui sont pas super propres, sur ton linge pas plié, pis sur le bol de céréales que tu donnes pour souper de temps en temps. Bin correct.

Mais je pense que la mère d’aujourd’hui aurait besoin de jouer plus. D’avoir du fun avec ses enfants. De lâcher le vin un vendredi de temps en temps pour jouer aux cartes, dessiner, construire une cabane avec des couvertures, éteindre les lumières et danser dans le salon avec les personnes qu’elle aimera assurément toute sa vie. Y’en a pas beaucoup du monde de même, que t’aimeras toute ta vie. 😉

Peut-être que toi, ça te fait pas tripper une butte de neige. Mais c’est quoi que t’aimais quand t’étais petite, maman? T’en souviens-tu? Tes enfants, eux, ils le savent-tu?

 

*Ça non plus c’est pas dimanche, c’est il y a deux semaines quand j’ai joué au roi de la montagne avec Rémi. Gros fun!!

Il y avait tellement de choses que j’aimais petite et que j’aime encore! Patiner, jouer aux échecs, lire, jouer à la cachette, danser, chanter, dessiner, écrire des histoires, monter à cheval, jouer avec mon chien, faire du vélo, acheter des bonbons au dépanneur, prendre une marche avec ma sœur, écouter de la musique, glisser, s’arroser dehors l’été, écouter un film couchée par terre, faire des anges dans la neige, enlever les pétales d’un pissenlit voir si mon kick du moment m’aimait aussi… la liste est longue!

Toutes ces petites choses qui font que la vie est douce et meilleure, j’essaie de les transmettre à mes enfants. Et des fois, ce sont eux qui me ramènent en arrière avec un coin-coin fabriqué à l’école ou mes plus jeunes qui jouent à Jean Dit à la garderie.

Au pire, apprends-leur à rien faire, avec toi! Parce que bin non, je suis pas en train de te dire de devenir G.O. et de les animer sous le pseudonyme de Cacahuète que t’avais dans le temps au camp de jour!!

Il y a tant de façons d’avoir 8 ans, encore et toujours. Tant de manières d’avoir du fun avec ceux qu’on a tant désirés. D’ailleurs, l’a-t’on oublié? Qu’on les a désirés?

Parce que si t’as fait ton enfant en te disant que ça ferait des belles photos sur Instagram, je te le dis tout de suite, tes journées vont être loooongues! 😉 Des enfants, c’est imprévisible, spontané, joueur, intelligent et créatif. Quand on entre dans leur monde, le moment présent prend tout son sens. Parle-leur de ce qu’ils aiment, de ce qui les font vibrer. Je te jure que tu vas oublier ta semaine ou le trafic ou je ne sais quoi d’autre qui te donne envie de t’ouvrir une bouteille! Être mère, c’est beau, même quand c’est laid! Tâchons quand même de ne pas oublier les beaux côtés de cette vie qu’on a choisit.

Ça t’empêchera pas d’être ordinaire ou imparfaite. Ça t’empêchera pas de sortir entre filles ou de coucher les enfants plus tôt pour te faire un souper en tête-à-tête avec ton homme. Ça va juste t’aider à retrouver ton cœur d’enfant. Et, peut-être, à te rappeler assez c’est quoi être un enfant pour les comprendre un peu plus.

Avoir du fun avec ton kid, ça fait en sorte que tu l’aimes encore plus… et que tu t’aimes plus comme mère aussi. Garanti. C’est pas une belle façon de déculpabiliser et de lâcher prise ça? 😉